Etats-Unis : Donald Trump menace de laisser durer le "shutdown" tant que son mur à la frontière mexicaine ne sera pas financé

Le président américain Donald Trump, dans le bureau ovale, à Washington, le 25 décembre 2018.
Le président américain Donald Trump, dans le bureau ovale, à Washington, le 25 décembre 2018. (ZACH GIBSON / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)

L'administration américaine "ne rouvrira pas avant que nous ayons un mur", a déclaré le président des Etats-Unis.

Donald Trump campe sur ses positions et laisse entendre que le "shutdown" pourrait durer. "Je ne peux pas vous dire quand le gouvernement va rouvrir. Je peux vous dire qu'il ne rouvrira pas avant que nous ayons un mur (à la frontière mexicaine), une palissade ou qu'ils appellent cela comme ils veulent. Je l'appellerai comme ils veulent mais cela revient à la même chose. C'est une barrière pour empêcher les gens et la drogue de se déverser dans notre pays", a déclaré aux journalistes à la Maison Blanche le président américain, mardi 25 décembre.

Au quatrième jour du "shutdown", les positions semblent toujours irréconciliables. Les démocrates s'opposent farouchement au mur promis par Donald Trump depuis sa campagne présidentielle et l'accusent de plonger les Etats-Unis "dans le chaos". De son côté, le locataire de la Maison Blanche a annoncé qu'il se rendrait au Texas "fin janvier pour le début de la construction" d'une portion de mur de 115 miles (185 km) à la frontière. "C'est mon souhait d'avoir (un mur) achevé de 500-550 miles (804-885 km), de l'avoir soit rénové, soit flambant neuf au moment de l'élection" présidentielle de 2020, a-t-il précisé sur Twitter.

La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est longue d'environ 3 200 kilomètres, dont quelque 1 100 km sont déjà équipés d'obstacles, installés surtout en Californie, au Nouveau-Mexique et en Arizona.

Vous êtes à nouveau en ligne