États-Unis : Donald Trump, haro sur les musulmans

France 3

Les musulmans installés aux États-Unis ont accueilli avec méfiance l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis.

L'arrivée de Donald Trump à la présidence des États-Unis ravive la crainte des immigrés, notamment des musulmans. Le candidat républicain s'était montré particulièrement virulent à leur égard pendant la campagne. "Moi, j'ai la nationalité américaine, mais pour ceux qui n'ont pas de papiers, c'est un problème. Donald Trump a dit qu'il voulait expulser les illégaux", explique un chauffeur de taxi new-yorkais originaire du Bangladesh.

Trump avait proposé d'interdire l'accès des États-Unis aux musulmans

"Je n'ai pas confiance, j'ai même un petit peu peur. Mais je sais que l'Amérique est un pays d'immigrés", souligne un Marocain installé aux États-Unis depuis deux ans, qui craint que son projet de vie ne soit remis en cause. Après l'attentat de San Bernardino, Donald Trump avait proposé d'interdire l'accès des États-Unis aux musulmans. Une proposition qui a suscité depuis beaucoup de méfiance dans la communauté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne