États-Unis : Donald Trump envisage d'armer les enseignants

France 2

L'entourage des victimes de la fusillade de Parkland (Floride, États-Unis) le 14 février dernier a interpellé Donald Trump à la Maison-Blanche. Indignées par le lobby des armes, les familles n'ont pas obtenu la réaction escomptée. Donald Trump envisage d'armer les enseignants.

A la Maison-Blanche, Donald Trump est interpellé sans ménagement. Par la voix brisée d'une mère ayant perdu son fils d'abord. Puis par les larmes d'un lycéen rescapé de la fusillade du 14 février dernier à Parkland, en Floride. Dans le Bureau ovale, les parents dévastés ont crié leur colère face au président des États-Unis. Devant cette détresse, Donald Trump réagit avec une proposition-choc et controversée : armer les enseignants.

Trump impassible face à la colère des jeunes

La jeunesse américaine, révoltée par les fusillades à répétition, n'attendait pas une telle mesure. Les rescapés de la fusillade veulent un durcissement de la législation sur les armes. Au même moment, lycéens et parents ont été confrontés lors d'un débat à la représentante du lobby des armes. Les échanges sont tendus, l'incompréhension est totale. Devant la Maison-Blanche, des jeunes manifestent contre le lobby des armes. En proposant d'armer les enseignants, Donald Trump prouve, une nouvelle fois, qu'il ne lâchera pas ce groupe très puissant. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne