États-Unis : Donald Trump engage des mesures commerciales dures contre la Chine

Après le Canada et le Mexique, l'Union européenne pourrait bien ne pas avoir à payer les taxes demandées par Donald Trump sur l'acier et l'aluminium américains. Pour la Chine en revanche, le président américain maintient les taxes, de quoi faire penser au début d'une véritable guerre commerciale.

Cette fois, Donald Trump vient de lancer les hostilités avec la Chine directement. Comme il l'avait promis, le président américain veut imposer des taxes à plusieurs centaines de produits chinois : des chaussures à l'électronique, en passant par le textile et l'aéronautique. Les États-Unis veulent limiter certains investissements chinois sur leur sol et lutter contre le pillage de technologie ainsi que le vol de propriété intellectuelle et la contrefaçon.

Un déficit de 375 milliards de dollars des États-Unis avec la Chine

En tout, ces mesures de rétorsion douanières pourraient frapper jusqu'à 49 milliards d'euros de marchandises. "Cela va faire de nous, une nation beaucoup plus forte, beaucoup plus riche. Ce que je veux moi, c'est de la réciprocité. C'est le mot, dont le monde doit se souvenir", a ainsi déclaré Donald Trump. Le déficit des États-Unis avec la Chine s'élève à 375 milliards de dollars. Le président américain souhaiterait le réduire de 100 milliards.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne