Etats-Unis : Donald Trump choisit Tulsa pour reprendre sa campagne et choque

franceinfo

Donald Trump envisage de faire la reprise de sa campagne dans la ville de Tulsa, aux Etats-Unis. Une provocation pour certains, tant la petite ville est un symbole des tensions raciales.

Pour reprendre sa campagne électorale, Donald Trump aurait fait le choix de Tulsa, une petite ville lourde de symbole où des émeutes raciales avaient éclaté en 1921. Ce grand meeting voulu par Donald Trump devait initialement se tenir le 19 juin, mais le président américain a décalé cette date d'une journée, puisque le 19 juin est la date où est commémoré l’abolition de l'esclavage, une coïncidence fâcheuse avec les récentes tensions raciales, détaille la journaliste Lucile Devillers sur le plateau du journal de 23 Heures de franceinfo, jeudi 18 juin.

Le plus grand lynchage des Etats-Unis

Ce qui clive encore plus est le choix de Tulsa, une petite ville dont l'histoire est méconnue. Et pourtant, elle est sombre, puisque le plus grand lynchage de l'histoire du pays s'y est déroulé. En 1921, à Tulsa, un jeune homme noir prend l'ascenseur et marche malencontreusement sur le pied d'une femme blanche. Celle-ci crie et la rumeur d'une agression sexuelle se propage. Débute alors un enchaînement de violence, poursuit la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne