États-Unis : Donald Trump boude le dîner des correspondants

France 2

Donald Trump a fêté hier soir en Pennsylvanie les 100 jours de sa présidence, un auditoire qu'il a préféré à celui des journalistes réunis à Washington au dîner annuel des correspondants de la Maison-Blanche. C'est la première fois en 36 ans qu'un président américain refuse cette invitation.

Harrisburg est une petite ville à 200 kilomètres de Washington : c'est là, au milieu d'Américains acquis à sa cause, que Donald Trump a choisi de passer sa soirée, boycottant ainsi le dîner annuel des journalistes de la Maison-Blanche : "Je suis tellement enchanté d'être à 200 kilomètres, loin du marécage de Washington, à passer une soirée avec vous, avec beaucoup plus de monde et des personnes bien plus sympathiques."

Le dîner des correspondants : une institution

Aux États-Unis, ce rendez-vous entre le président et les journalistes est une institution. L'occasion d'échanges décontractés entre les participants. Invité d'honneur, le comique américain Hasan Minhaj apporte une explication toute personnelle à l'absence de Donald Trump : "Le chef de notre pays n'est pas là. La raison, c'est qu'il habite à Moscou. En avion, c'est très loin d'ici, et ça a dû être dur pour Poutine d'organiser ce vol un samedi", a-t-il ironisé. La soirée d'hier illustre une fois de plus les mauvais rapports qu'entretient Donald Trump avec la presse, 100 jours après son accession au pouvoir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne