États-Unis : Donald Trump bâtit une équipe de droite extrême

FRANCE 3

À droite toute. Les premières personnalités nommées par Donald Trump suscitent déjà la controverse. Le point avec France 3.

Le nouveau président élu des États-Unis, Donald Trump, a commencé à constituer son gouvernement, nommant aux postes clés des personnalités ultraconservatrices. Ceux qui espéraient des noms plus modérés pour gouverner l'Amérique vont être déçus. Jeff Sessions, nommé ministre de la Justice, est un homme très controversé. Connu pour ses propos ouvertement racistes, il avait reproché à un avocat blanc de défendre un prévenu noir en 1986 : "Vous faites honte à la race blanche", avait-il alors déclaré.

Un nom sulfureux

Autre poste très important, autre nomination très polémique : celle du général à la retraite, Michael Flynn, désigné conseiller à la sécurité nationale. Partisan d'une vraie proximité avec Pékin et Moscou, il est connu pour des propos anti-islam qui avaient créé la polémique. Mais le nom le plus sulfureux reste de l'ultraconservateur Steve Bannon, nommé en début de semaine chef de la stratégie de la Maison-Blanche. Plusieurs centaines de personnes sont descendues dans la rue pour dénoncer sa nomination. Donald Trump se penche désormais sur l'épineuse question du secrétaire d'État, une nomination particulièrement attendue par la communauté internationale, très inquiète depuis l'élection du candidat républicain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne