États-Unis-Corée du Nord : la surenchère se poursuit

FRANCE 3

Le chef de la diplomatie nord-coréenne menace d'abattre les bombardiers américains qui s'approcheraient de ses côtes, ce lundi 25 septembre. 

C'est en marge d'une réunion aux Nations unies et depuis le sol américain que le chef de la diplomatie nord-coréenne a menacé très directement les États-Unis. "Nous nous réservons le droit de prendre des contre-mesures. Cela inclut le droit de tirer sur des bombardiers américains même s'ils n'entrent pas dans notre espace aérien", a-t-il indiqué.

Une démonstration de force pour Donald Trump



Une réponse au survol effectué samedi 23 septembre. Jamais des avions de guerre américains ne s'étaient aventurés aussi près des côtes nord-coréennes. Une démonstration de force pour Donald Trump qui multiplie les provocations depuis ce week-end sur Twitter. Kim Jong-un n'aurait pas apprécié être humilié de la sorte aux yeux du monde. Son régime dit envisager l'essai d'une bombe à hydrogène, une première qui inquiète la communauté internationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne