États-Unis : accusé de racisme, Donald Trump se défend

France 2

Le président américain s'en est pris à un élu noir de la ville de Baltimore (Etats-Unis). Il a qualifié sa ville d'endroit "dégoûtant infesté de rats".

"Je suis la personne la moins raciste au monde". C'est avec cette phrase que Donald Trump s'est défendu des accusations de racisme à son encontre après ses attaques contre un élu noir de Baltimore (États-Unis). Depuis quelques jours, le président américain est au cœur de nouvelles polémiques. Il s'en est pris à l'élu de la ville affirmant que Baltimore (Etats-Unis) était dégoûtante, noire, sale, infestée de rats et que personne ne voudrait y vivre.

Horizon 2020

"Derrière ces multiples provocations, les experts s'interrogent. Que cherche Donald Trump avec cette stratégie politique ? Est-ce de conforter sa base électorale qui est en minorité aux États-Unis et qui reste extrêmement mobilisée ou est-ce plutôt une manière de maîtriser l'agenda médiatique. C'est le gros risque pour la gauche, pour les démocrates disent tous les spécialistes en politique. Ils feraient mieux de se concentrer sur leur programme politique plutôt que de répondre en permanence aux provocations de Donald Trump s'ils veulent espérer l'emporter en 2020", explique le correspondant de France 2 à Washington, Loic de la Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne