Etats-Unis : le Congrès américain va finalement avancer l'argent du mur anti-immigrés avec le Mexique

Donald Trump s\'est attaqué aux constructeurs automobiles, il fait pression pour qu\'ils fabriquent aux États-Unis.
Donald Trump s'est attaqué aux constructeurs automobiles, il fait pression pour qu'ils fabriquent aux États-Unis. (SAUL LOEB / AFP)

Donald Trump avait promis pendant sa campagne de faire financer la construction du mur par le Mexique.

Pour endiguer le flux de migrants entre le Mexique et les Etats-Unis, Donald Trump veut aller vite. Le président élu a reconnu, vendredi 6 janvier, que le Congrès américain avancerait l'argent pour la construction du mur anti-immigrés à la frontière avec le Mexique. Le milliardaire avait promis pendant sa campage que l'"énorme, puissant et beau mur" sur la frontière sud des Etats-Unis, longue de plus de 3 000 kilomètres, serait financé par le Mexique.

Un projet à plusieurs milliards de dollars

Mais Donald Trump asssure que cette promesse sera respectée. "Les médias malhonnêtes ne disent pas que l'argent dépensé pour la construction du Grand Mur (pour le faire plus vite), sera remboursé plus tard par le Mexique !" a-t-il affirmé sur Twitter.

La chaîne CNN avait révélé jeudi que l'équipe de transition du président élu avait approché les responsables républicains pour pouvoir financer le mur avec l'argent public, si possible dès le mois d'avril. Le coût du projet n'est pas établi mais devrait s'élever à plusieurs milliards de dollars.