Espion russe empoisonné : Macron ignore le pavillon russe

La France a réaffirmé son soutien vis-à-vis de son allié britannique. Elle annoncera ces prochains jours, les mesures qu'elle souhaite prendre après la tentative d'empoisonnement d'un agent russe et Emmanuel Macron a boycotté le pavillon russe au Salon du Livre.

Emmanuel Macron a fait du Salon du livre, un terrain géopolitique ce jeudi 15 mars. "J'ai néanmoins décidé, compte tenu du contexte international, de ne pas me rendre sur le pavillon de la Russie qui est un salon officiel", détaille le président de la République. Avant d'ajouter : "Nous avons condamné extrêmement (espace en trop) fermement les attaques que la Russie a conduites sur le sol britannique."

Les Occidentaux s'allient

Une annonce comme le symbole d'un soutien à Londres dans son conflit avec Moscou. Les autorités britanniques accusent la Russie d'être à l'origine de l'empoisonnement sur le sol anglais d'un autre espion russe, le 4 mars dernier. Mercredi déjà, la France s'est jointe à Londres, Berlin et Washington dans un communiqué. Ensemble ils désignent la responsabilité de la Russie comme la seule explication plausible à cette attaque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne