EN IMAGES. Les réactions des politiques français à l'élection de Donald Trump

L'accession du milliardaire à la Maison Blanche provoque inquiétude ou réjouissance dans la classe politique française.

Onde de choc. La victoire surprise de Donald Trump lors de l'élection présidentielle américaine, mardi 8 novembre, secoue les politiques français. Ce résultat, que personne n'attendait, pourrait modifier le jeu en place pour les échéances électorales à venir, à commencer par la primaire à droite fin novembre. 

>> Suivez en direct toutes les réactions à l'élection de Donald Trump

Les favoris à droite n'ont d'ailleurs pas la même grille d'analyse pour parler de l'élection du milliardaire. Si Nicolas Sarkozy y voit "le refus d'une pensée unique", Alain Juppé met de son côté en garde contre "tous les risques que la démagogie et l'extrémisme font courir à la démocratie et le caractère vital des choix qu'ils ont à faire".

A gauche, la victoire de Donald Trump constitue un électrochoc. Le résultat "ouvre une période d'incertitude", selon François Hollande. Du côté de l'extrême droite, les responsables se bousculent pour féliciter Donald Trump et se réjouir de ce résultat. Les proches de Marine Le Pen voient dans l'événement une répétition générale avant le succès de leur propre candidate dans six mois.

120
François Hollande lors d'une allocution à la fin du conseil des ministres, mercredi 9 novembre, au palais de l'Elysée à Paris. AFP
220
Le candidat à la primaire à droite Alain Juppé, dans un communiqué, le 9 novembre 2016. AFP
320
La présidente du Front national, Marine Le Pen, sur Twitter, le mercredi 9 novembre, avant l'annonce des résultats définitifs. AFP
420
Le leader du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, sur Twitter, le 9 novembre 2016.  AFP
520
Nicolas Sarkozy, le 7 novembre 2016, lors d'un meeting à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). AFP / FRANCEINFO
620
Le Premier ministre Manuel Valls, sur Twitter, le 9 novembre 2016. AFP
720
Laurent Wauquiez, président par interim du parti Les Républicains, dans un communiqué diffusé le 9 novembre 2016. AFP
820
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, sur France 2, le 9 novembre 2016. REUTERS
920
François Fillon, candidat à la primaire à droite, dans un communiqué, le 9 novembre 2016. AFP
1020
Le président du Modem François Bayrou, dans une publication sur Facebook, le 9 novembre 2016. AFP
1120
L'ancien président du Front national, Jean-Marie Le Pen, sur Twitter, le 9 novembre 2016. AFP
1220
La maire PS de Lille Martine Aubry, dans un communiqué, le 9 novembre 2016. AFP
1320
Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire à droite, sur LCP, le 9 novembre 2016. AFP
1420
Elisabeth Guigou, présidente de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, sur la chaîne LCP, le 9 novembre 2016. AFP
1520
Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à l'élection présidentielle, dans un communiqué, le 9 novembre 2016. AFP
1620
L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, sur franceinfo, le 9 novembre 2016. AFP
1720
Jean-Pierre Chevènement, dans un communiqué publié sur son site internet, le 9 novembre 2016. AFP
1820
La députée européenne LR Nadine Morano, sur Twitter, le 9 novembre 2016. AFP
1920
Christian Paul, député PS frondeur et proche d'Arnaud Montebourg, sur Twitter, le 9 novembre 2016. AFP
2020
Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, sur Twitter, le 9 novembre 2016. AFP
Vous êtes à nouveau en ligne