Du Mexique aux États-Unis, le calvaire des migrants

FRANCE INFO

À Matamoros, des milliers de migrants tentent de passer la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

Marlin, son mari et leurs trois enfants ont fui le Honduras et attendent de passer la frontière. "Ca fait 15 jours que nous sommes ici parce qu'ils nous ont bloqués", explique Marlin.

La nuit, ils dorment par terre et se partagent quelques sacs de couchage. "Si les gardes-frontière sont obligés de laisser passer ces migrants pour qu'ils puissent formuler une demande d'asile aux États-Unis, ils font tout pour les décourager" précise la journaliste Lisa Beaujour.

"Ca en valait la peine"

Une Américaine qui vient en aide à ces personnes rajoute : "Ils font passer les gens au compte-goutte chaque jour. C'est pour ça qu'il y a plein de gens qui attendent ici."

Ainsi, beaucoup de migrants font le choix d'entrer illégalement sur le sol américain. C'est ce qu'a fait Carole, une Hondurienne de 26 ans. Elle peut enfin demander l'asile après 48 jours de détention.

Car tous les migrants, qu'ils passent légalement ou non la frontière, sont incarcérés. Carole ne regrette pas son choix : "Ca en valait la peine" confie-t-elle.

Retrouvez les vidéos de Lisa Beaujour sur sa chaîne YouTube.

Vous êtes à nouveau en ligne