"Je n'aimais pas voir des familles séparées" : Donald Trump signe un décret pour mettre fin à la séparation des familles de migrants à la frontière avec le Mexique

Le président américain, Donald Trump, lors de la signature du décret mettant fin à la séparation des familles de migrants à la frontière avec le Mexique, le 20 juin 2018.
Le président américain, Donald Trump, lors de la signature du décret mettant fin à la séparation des familles de migrants à la frontière avec le Mexique, le 20 juin 2018. (YURI GRIPAS / REUTERS)

L’administration américaine a annoncé la signature d'un texte allant dans ce sens, mercredi soir. Elle était sous le feu des critiques au niveau national comme international depuis plusieurs jours. 

"Je n'aimais pas voir des familles séparées." C'est avec ces mots que Donald Trump a annoncé, mercredi 20 juin, avoir signé un décret présidentiel pour mettre fin à la séparation des familles ayant franchi illégalement la frontière avec le Mexique. 

Il s'agit de maintenir les familles unies tout en faisant en sorte de garantir que notre frontière restera très puissante, très forte.Donald Trumplors de la signature d'un décret présidentiel

Sous le feu des critiques, tant au niveau national qu'international, la Maison Blanche a donc décidé de revenir sur cette disposition. Plus de 2 300 mineurs ont été séparés de leurs parents en cinq semaines. Le président et son équipe répétaient depuis plusieurs jours qu'ils ne faisaient qu'appliquer la loi, et que seule une modification de cette dernière par le Congrès permettrait de mettre fin aux séparations.

Le président américain a toutefois prévenu mercredi que la "politique de tolérance zéro" qu'il prône à l'encontre des immigrés clandestins serait maintenue. 

Vous êtes à nouveau en ligne