Donald Trump promet une annonce "énorme", plusieurs médias américains avancent qu'il s'agirait de la mort du chef de l'Etat islamique Abou Bakr Al-Baghdadi

Le président américain Donald Trump, le 25 octobre 2019 à Columbia, en Caroline du Sud (Etats-Unis).
Le président américain Donald Trump, le 25 octobre 2019 à Columbia, en Caroline du Sud (Etats-Unis). (JIM WATSON / AFP)

Selon CNN, des tests sont en cours afin de pouvoir confirmer formellement la mort d'Abou Bakr Al-Baghdadi.

"Quelque chose d'énorme vient de se passer !" Peu de temps après un tweet sibyllin publié par Donald Trump, tôt dans la nuit du dimanche 27 octobre, la Maison Blanche a promis que le président américain ferait une annonce "très importante" à 14 heures (heure de Paris). Plusieurs médias américains avancent qu'il s'agirait de l'officialisation de la mort du chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr Al-Baghdadi.

Selon CNN et ABC (articles en anglais), qui citent des hauts responsables de l'exécutif, le dirigeant de l'organisation jihadiste a trouvé la mort pendant une opération de l'armée américaine dans le nord-est de la Syrie. Il aurait fait exploser sa veste chargée d'explosifs pour se suicider, selon un responsable cité par ABC. Des tests sont en cours afin de pouvoir confirmer formellement la mort d'Abou Bakr Al-Baghdadi, ajoute CNN. Interrogé, le Pentagone s'est refusé à tout commentaire.

Donné mort à de nombreuses reprises

Si l'opération militaire américaine a effectivement été couronnée de succès, elle serait la plus importante visant un haut responsable jihadiste depuis la mort, le 2 mai 2011, d'Oussama Ben Laden, le chef d'Al-Qaïda tué par les forces spéciales américaines, à Abbottabad, au Pakistan.

Abou Bakr Al-Baghdadi n'a plus donné signe de vie depuis une vidéo non datée diffusée fin avril. Il a été donné pour mort à de nombreuses reprises auparavant, sans que son décès n'ait été confirmé par les autorités.

Vous êtes à nouveau en ligne