Donald Trump : Paula White, l'évangéliste qui murmurait à l'oreille du président

France 2

Ancienne pasteure personnelle de Donald Trump, Paula White vient d'intégrer sa garde rapprochée à la Maison-Blanche (Washington, États-Unis). Cette femme riche et célèbre est également extrêmement controversée.

Le président américain entend placer Dieu au cœur de ses discours de campagne. Paula White, ancienne pasteure personnelle de Donald Trump, vient d'être propulsée à la Maison-Blanche (Washington, États-Unis). À 51 ans, elle est une évangéliste au style inimitable et connait le chef d'État depuis plus de vingt ans. Dans ses meetings, elle harangue la foule et promet l'enfer à ceux qui ne voteront pas pour Donald Trump. Ce dernier veut absolument consolider le vote d’évangélistes lors des prochaines élections. En échange de son soutien, il lui aurait promis son aide pour construire une cathédrale de verre.

La pauvreté, une punition divine

Anti-avortement, Paula White est surtout controversée car elle prêche ce qu'on appelle la théologie de la prospérité. C'est en donnant de l'argent à son église qu'on devient riche, soutient-elle. La pauvreté est vue comme une punition de Dieu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne