Donald Trump : le portrait au vitriol d'un ex-conseiller

France 2

Rien ne va plus entre Steve Bannon et la famille Trump. L'ancien conseiller du président vient de faire des révélations fracassantes.

Un Donald Trump mangeur de burgers, au lit à 18h30, traité d'idiot, d'andouille et de bête par son entourage. Voilà les déclarations au vitriol faites par ses plus proches collaborateurs, notamment son ex-conseiller et stratège Steve Bannon. Limogé l'été dernier, celui-ci évoque l'ingérence russe pendant la campagne, et la réunion dans la tour Trump entre le fils et le gendre du candidat et des interlocuteurs russes pour nuire à Hillary Clinton. "Même sans penser que ceci n'était pas assimilable à de la trahison, ni antipatriotique, ni une mauvaise m... Et je pense que c'était tout cela, il aurait fallu appeler le FBI immédiatement", révèle l'ex-conseiller. 

La Chine comparée à l'Allemagne nazie

Celui-ci raconte également que Donald Trump est obsédé par la Chine, qu'il compare à l'Allemagne nazie. Steve Bannon rapporte également que le soir de la victoire, ce n'était pas la joie chez les Trump : "Le soir de l'élection, Trump ressemblait à quelqu'un ayant vu un fantôme. Melania était en larmes, mais pas de joie". Le livre fourmille d'anecdotes sur le clan Trump. On y apprend que la fille Ivanka et son époux Jared Kushner auraient scellé un pacte : si un jour, l'un d'entre eux devait prendre le bureau ovale, ce serait elle. Le livre a provoqué la colère du président, qui minimise le rôle de Bannon à ses côtés : "Steve Bannon n'a rien à voir avec moi ou ma présidence. Quand il a été limogé, non seulement il a perdu son travail. Mais il a perdu la tête". Un livre qui écorne un peu plus l'image du président américain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne