Donald Trump : l'interview choc

Donald Trump sera investi vendredi 45e président des États-Unis, et voilà qu'il livre une interview choc sur l'Europe. Celui qui va prendre les commandes de la première puissance mondiale multiplie les critiques à l'encontre du Vieux continent.

Une première interview avec des journalistes du quotidien britannique The Times, et du journal allemand Bild, et des propos-chocs sur l'Europe. Première cible : Angela Merkel, et sa politique vis-à-vis des réfugiés : "Je la respecte, je l'aime beaucoup, mais elle a fait une erreur. Une erreur catastrophique : celle de prendre tous ces migrants illégaux, quel que soit l'endroit d'où ils venaient, et ça personne ne le sait vraiment", a lâché Donald Trump.

Le Brexit, une bonne chose

Deuxième propos choc sur le Royaume-Uni et la décision de quitter l'Union européenne : "Je pense que le Brexit sera un succès. Je l'avais prévu, et on m'a beaucoup critiqué. Les pays veulent leur propre identité, c'est ce que voulait le Royaume-Uni. En plus je pense que si on n'avait pas obligé les pays européens à prendre tous ces réfugiés qui ont crée tant de problèmes, le Brexit ne serait pas arrivé". Dans l'entretien, Donald Trump explique qu'il va rencontrer prochainement Theresa May, la Première ministre britannique, et qu'il va conclure avec elle un accord commercial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne