Donald Trump : il cible une nouvelle fois Paris

FRANCE 2

Ce vendredi 24 février, le président américain Donald Trump a illustré sa vision de la politique migratoire par une description personnelle de Paris.

À Oxon Hill, dans l'État américain du Maryland vendredi 24 février, le président américain persiste et signe : pour justifier sa politique anti-immigration devant un parterre de conservateurs, il prend une nouvelle fois Paris pour cible. Il parle des attentats et de l'un de ses amis qui ne veut plus s'y rendre.

"Paris ? Je n'y vais plus ! Paris n'est plus Paris !"

"Pendant des années, pendant les vacances d'été, il allait à Paris avec sa femme et ses enfants. Je l'ai revu il n'y a pas très longtemps et je lui ai demandé : 'Comment va Paris ?' 'Paris ? Je n'y vais plus ! Paris n'est plus Paris !'", a relaté le président des États-Unis. La réaction du président Français ne s'est pas faite attendre. François Hollande a déclaré qu'il n'était jamais bon de marquer de la défiance à l'égard d'un pays ami. Ce n'est pas la première fois que Donald Trump s'en prend ainsi à des pays européens. Avec la France, la Suède et l'Allemagne sont souvent dans le collimateur du nouveau président.

Vous êtes à nouveau en ligne