Donald Trump face à l'influence du Pape François

FRANCE 3

Le souverain pontife a mis son grain de sel dans la campagne présidentielle américaine, en critiquant la politique migratoire voulue par le candidat républicain Donald Trump.

Sa visite au Mexique a été triomphale, et pour son vol de retour jusqu'à Rome, le pape François s'en est pris au milliardaire américain Donald Trump. "Une personne qui veut construire des murs, et encore des murs, et pas des ponts, n'est pas chrétienne", a-t-il exprimé à la presse.

Le pape fait référence au mur que Trump veut construire à la frontière entre le Mexique et les États-Unis pour empêcher l'immigration clandestine.

Réponse puis marche arrière

En pleine campagne pour l'investiture républicaine en vue de la présidentielle, le candidat Trump a répondu aux propos de François. "Qu'un leader religieux mette en doute la foi d'une personne, c'est honteux. Je suis fier d'être chrétien", a-t-il rétorqué. Mais dans la soirée, l'homme d'affaires a visiblement fait marche arrière, estimant que le pape est une personne "formidable". Reste à voir si cet échange aura des conséquences  sur la campagne de Trump, dont l'électorat est en grande majorité chrétien. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne