Donald Trump en guerre contre les footballeurs américains

FRANCE 3

Pour protester et répondre au président américain, une centaine de joueurs de football ont mis le genou à terre pendant l'hymne national avant un match, hier, dimanche 24 septembre.

Des joueurs professionnels de football américain, à Huntsville, en Alabama, aux États-Unis, un genou à terre en plein hymne national sur les pelouses du pays. L'image a fait le tour du monde. Un geste militant lancé il y a un an par Colin Kaepernick. Ce footballeur américain souhaitait dénoncer les violences policières à l'encontre des noirs américains.

Un geste qui s'est répandu à tous les stades


Une initiative que Donald Trump a vivement condamnée samedi dernier, avec son vocabulaire : "Quand quelqu'un ne respecte pas notre hymne, on aimerait voir les patrons du football américain dire 'sortez ce fils de p**** du terrain. Il est viré!". Avec ses propos, Donald Trump n'a fait qu'empirer le mouvement, et le geste s'est répandu dans tous les stades américains. Les réactions ont gagné le monde du spectacle : en marge d'un concert, c'est le chanteur Stevie Wonder qui a reproduit le geste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne