DIRECT. Donald Trump annonce qu'il ne certifiera pas l'accord sur le nucléaire iranien

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, le 13 octobre 2017 à Washington (Etats-Unis).
Le président des Etats-Unis, Donald Trump, le 13 octobre 2017 à Washington (Etats-Unis). (MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le président des Etats-Unis doit s'exprimer sur l'accord sur le nucléaire iranien. 

Après des mois de suspens, Donald Trump a annoncé, vendredi 13 octobre, qu'il ne certifierait pas l'accord sur le nucléaire iranien, un traité signé par son prédécesseur qu'il n'a eu de cesse de critiquer pendant la campagne. Le président américain place de facto le Congrès américain en première ligne afin d'adresser "les nombreuses profondes faiblesses de l'accord""Toutefois, dans l'éventualité où nous ne serions pas capables de trouver une solution en travaillant avec le Congrès et nos alliés, alors l'accord prendrait fin, a ajouté Donald Trump. Il est sous examen permanent et notre participation peut être annulée par moi, en tant que président, à tout moment."

Une non certification attendue. Selon la loi, le président doit certifier au Congrès tous les 90 jours que l'Iran ne triche pas et que l'accord est "vital" pour les Etats-Unis. Mais le secrétaire d'Etat, Rex Tillerson, avait annoncé que Donald Trump refuserait de renouveler la certification de cet accord.

Des sanctions contre les Gardiens de la révolution iraniens. Donald Trump a annoncé des "sanctions dures" contre cette organisation paramilitaire qui dépend directement du Guide iranien. La non-certification signifie que le Congrès peut en outre prendre des sanctions contre l'Iran.

La Russie inquiète. Pour le porte-parole du Kremlin, cette éventuelle décision de Donald Trump "pourrait sérieusement aggraver la situation concernant le dossier nucléaire iranien""Ce genre d'actions de la part des Américains va avoir des conséquences très, très négatives, c'est évident", a-t-il souligné.

20h31 : Le président iranien réagit à son tour aux annonces de Donald Trump sur l'accord nucléaire. "Le discours de Trump était plein d'allégations sans fondement", a-t-il déclaré à la télévision iranienne.

20h18 : Dans une déclaration commune, Paris, Londres et Berlin disent cependant attendre de l'Iran qu'il "s'engage dans un dialogue constructif pour cesser les actions de déstabilisation".

20h07 : La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni se disent préoccupés par les implications de la décision américaine sur le nucléaire iranien.

20h03 : Si vous l'avez manquée tout à l'heure en direct, voici la déclaration lors de laquelle Donald Trump confirme qu'il ne certifiera pas l'accord sur le nucléaire iranien.



19h37 : Le discours de Donald Trump à peine terminé, l'administration américaine passe déjà à l'action. Comme l'a demandé le président, le Trésor a annoncé sur son site internet avoir ajouté les gardiens de la Révolution, corps d'élite de l'armée iranienne, sur la liste des personnalités et entités sous le coup de sanctions américaines.

19h14 : Donald Trump ne choisit donc pas de sortir de l'accord nucléaire. En revanche, il souligne qu'il peut y "mettre fin à tout moment".

19h12 : Que signifie cette décision de Donald Trump ? Selon la loi, le président doit certifier au Congrès tous les 90 jours que l'Iran ne triche pas et que l'accord est "vital" pour les Etats-Unis. La prochaine certification qui devait intervenir avant le 15 octobre, n'aura donc pas lieu.

19h09 : Donald Trump annonce qu'il ne certifiera pas l'accord iranien.

19h06 : "Nous allons décider de sanctions supplémentaires sur le régime iranien"


Selon Dobald Trump, le régime iranien "ne respecte pas l'esprit de l'accord nucléaire". Le président américain revendique donc l'annonce "d'une nouvelle stratégie" face à l'Iran.

19h01 : "L'accord nucléaire de 2015 sur le nucléaire iranien est l'une des transactions les plus déséqulibrées auxquelles ont participé les Etats-Unis. Il a donné au régime un soutien financier immédiat, qu'il pourrait utiliser pour financer le terrorisme."


Le président américain tire à boulets rouges sur l'accord sur le nucléaire iranien conclu sous le mandat de son prédécesseur, Barack Obama.

18h56 : Donald Trump commence son intervention par une critique sans concession du régime iranien, rappelant les attentats qui ont visé les Etats-Unis depuis la révolution de 1979.

18h47 : Donald Trump s'apprête à prendre la parole à propos de l'accord sur le nucléaire iranien, qu'il critique depuis plusieurs mois. Nous allons suivre sa déclaration en direct dans ce live.

18h06 : Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson donne les grandes lignes à venir. Le président va annoncer la "non-certification" des engagements de l'Iran sur son programme nucléaire. Pour autant, les Etats-Unis ne quittent pas cet accord conclu en 2015. "Notre intention est de rester dans la JCPOA (acronyme de ce texte) mais le président va décertifier, explique-t-il. Nous ne demandons pas au Congrès de réimposer des sanctions car cela reviendrait de facto à quitter l'accord."

17h45 : Après des mois de suspens, le président des Etats-Unis doit se prononcer dans quelques minutes sur l'accord sur le nucléaire iranien. Un traité signé par son prédécesseur (Barack Obama) qu'il n'a eu de cesse de critiquer pendant la campagne. Vous pourrez suivre les annonces dans notre direct.



(SAUL LOEB / AFP)

17h32 : Donald Trump ne va pas demander au Congrès de réimposer des sanctions contre l'Iran, annonce son secrétaire d'État.

Vous êtes à nouveau en ligne