DIRECT. Corée du Nord : Washington réclame à l'ONU "les mesures les plus fortes possibles"

Le leader de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, photographié par l\'agence du régime. 
Le leader de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, photographié par l'agence du régime.  (STR / KCNA VIA KNS)

Au lendemain de l'essai nucléaire nord-coréen, le Conseil de sécurité s'est réuni en urgence pour examiner la situation. Les Etats-Unis et le Japon réclament de nouvelles sanctions.

Au lendemain du nouvel essai nucléaire du régime de Pyongyang, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni, lundi 4 septembre, pour examiner la situation. Première à s'exprimer, Nikki Haley, l'ambassadrice américaine à l'ONU, a estimé que "trop, c'est trop". Les Etats-Unis réclament "les mesures les plus fortes possibles" contre le régime nord-coréen, a-t-elle déclaré. Une résolution sur de nouvelles sanctions sera mise au vote lundi prochain. Suivez notre direct sur franceinfo. 

La puissance de l'essai nucléaire estimée à 50 kilotonnes. L'essai nucléaire mené par la Corée du Nord était d'une puissance estimée à 50 kilotonnes, ont déclaré lundi des responsables du ministère sud-coréen de la Défense devant le Parlement. Cette quantité d'énergie signifierait que l'essai était cinq fois plus puissant que le cinquième test nucléaire mené par la Corée du Nord en septembre 2016, et plus de trois fois plus puissant que la bombe américaine qui a ravagé Hiroshima en 1945.

 De nouveaux tirs de missiles ? "Nous voyons des signes qu'il pourrait y avoir de nouveaux tirs de missiles balistiques. Nous nous attendons aussi à ce que la Corée du Nord tire un missile balistique intercontinental", a expliqué un responsable du ministère sud-coréen de la Défense devant le Parlement.

Pyonyang aurait réussi à miniaturiser une arme nucléaire. Selon la Corée du Sud, le régime nord-coréen maîtrise cette étape cruciale pour la conception d'un missile nucléaire. "Nous pensons qu'elle pourrait être installée sur un missile balistique intercontinental", a déclaré Song Young-Moo, le ministre sud-coréen de la Défense.

"La gamme complète des capacités nucléaires". "Le président Trump a réaffirmé l'engagement des Etats-Unis à défendre notre patrie, nos territoires et nos alliés en utilisant la gamme complète des capacités diplomatiques, conventionnelles et nucléaires dont nous disposons",  indique la présidence américaine.

Vous êtes à nouveau en ligne