"Cette visite d'Etat est essentielle pour nos peuples", lance Emmanuel Macron à son arrivée aux Etats-Unis

Ce direct est terminé.

A l’invitation de Donald Trump, le président français se rend lundi aux Etats-Unis pour une visite d'Etat qui s'étalera jusqu'à mercredi.

C’est le deuxième acte d'une lune de miel entamée l'année dernière avec Donald Trump. A partir du lundi 23 avril, et durant trois jours, le président américain déroule le tapis rouge à Emmanuel Macron, premier dirigeant étranger à être reçu en visite d'Etat à la Maison Blanche sous sa présidence. Le couple présidentiel français est arrivée à Washington à 19 heures (en France).

Du glamour. A l’issue d’une cérémonie à la Maison Blanche, les deux couples s’envoleront à bord d'un hélicoptère présidentiel pour dîner dans l'ancienne résidence de George Washington à Mount Vernon. C’est la réponse de Donald Trump à Emmanuel Macron. En juillet 2017 à Paris, les deux présidents et leurs épouses avaient dîné au deuxième étage de la tour Eiffel.

Des discussions. Dès mardi, les deux dirigeants entameront les discussions diplomatiques. Au-delà des manifestations d'amitié, les deux présidents ont des désaccords profonds, comme l'accord nucléaire iranien signé en 2015 que Donald Trump a menacé de "déchirer", la Syrie, ou encore le conflit commercial entre l'Europe et les Etats-Unis.

 Des discours. Mercredi, Emmanuel Macron prononcera à Washington un discours en anglais au Capitole devant les deux chambres du Congrès, avant de rencontrer des étudiants de l'université George-Washington. Dans une allocution d’une trentaine de minutes, le chef de l’Etat devrait insister sur l'histoire commune, les valeurs et les positions partagées par les deux pays.         

Vous êtes à nouveau en ligne