Election américaine : la soirée se termine avec des résultats très serrés entre Joe Biden et Donald Trump

franceinfo

Pour les observateurs, Joe Biden n'a pas besoin de remporter cet Etat pour être élu président.

>> Ce direct est maintenant terminé. Mais vous pouvez suivre les résultats de l'élection présidentielle américaine dans notre nouveau direct.

_________________________________________________________________

Alors que les résultats ne sont pas encore connus, l'équipe de campagne de Donald Trump a revendiqué sur Twitter la victoire en Floride, un Etat considéré comme une des clés de cette élection. Pour les observateurs, Joe Biden n'a pas besoin de remporter cet Etat pour être élu président, mais le conquérir porterait un coup presque fatal aux chances de réélection de son rival.

Selon les premiers résultats définitifs annoncés par l'agence Associated Press, Donald Trump est déclaré vainqueur dans 18 Etats, contre 16 pour Joe Biden, chacun dans des fiefs de leurs partis où leur victoire était attendue. Suivez cette nuit électorale cruciale dans notre direct, mais aussi en consultant notre carte des résultats, Etat par Etat.

 Les premiers résultats connus. Joe Biden est arrivé en tête en Californie, dans le Colorado, le Connecticut, le Delaware, l'Illinois, le Maryland, le Massachusetts, le New Hampshire, le New Jersey, l'Etat de New York, le Nouveau-Mexique, l'Oregon, Rhode Island, le Vermont, la Virginie et l'Etat de Washington, ainsi que dans le district de Columbia, où se trouve la capitale Washington. Donald Trump a remporté l'Alabama, l'Arkansas, la Caroline du Sud, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, l'Idaho, l'Indiana, le Kansas, le Kentucky, la Louisiane, le Mississippi, le Missouri, l'Oklahoma, le Tennessee, l'Utah, la Virginie-Occidentale et le Wyoming, ainsi que le Nebraska, dont une partie des grands électeurs est cependant attribuée au niveau de circonscriptions locales dont les résultats n'ont pas encore été annoncés.

 Les bureaux de vote ont presque tous fermé. Les votes sont clos à l'exception de Hawaï et l'Alaska. Le scrutin est notamment terminé dans tous les "swing states" ("Etats pivots") qui pourraient faire basculer l'élection. Mais leurs résultats pourraient se faire attendre : ainsi, en Pennsylvanie, le décompte des bulletins arrivés par courrier ne sera pas terminé avant mercredi.

 Le Sénat également disputé. Que Donald Trump ou Joe Biden l'emporte, leur action dépendra également de la couleur politique du Sénat, où les républicains occupent 53 des 100 sièges. Mardi soir, un sénateur sortant républicain s'est incliné dans le Colorado, mais un démocrate sortant a perdu son siège dans l'Alabama.

Joe Biden appelle à "restaurer la décence et l'honneur" aux Etats-Unis. Sinon, "ce pays va tomber en morceaux", a averti le candidat démocrate depuis Wilmington (Delaware), lors d'une ultime prise de parole avant le verdict des urnes.

Trump veut un résultat rapide. Les Américains sont "en droit de connaître le vainqueur" le jour de l'élection, a lancé Donald Trump, mardi, lors d'une visite dans un QG de campagne du Parti républicain en banlieue de Washington. Le recours accru des électeurs américains au vote par correspondance pourrait toutefois retarder le dépouillement des bulletins, donc l'annonce des résultats.

Des sondages favorables à Joe Biden. Depuis le mois d'avril, Donald Trump est à la traîne dans les sondages avec entre 4,5 et 10 points de retard sur son concurrent démocrateMais ce premier constat peut se révéler trompeur, comme cela avait été le cas lors de la campagne de 2016, au cours de laquelle les sondeurs n'avaient pas vu venir la victoire de Donald Trump. Par ailleurs, en raison du mode de scrutin indirect, Hillary Clinton avait perdu l'élection tout en remportant le vote populaire. 

 Des Etats clés à surveiller de près. Les candidats seront départagés par les résultats des Etats indécis, les "swing states", dans lesquels les deux camps peuvent compter sur de solides soutiens. Si les démocrates ont de bonnes chances de remporter le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie, Joe Biden espère aussi réaliser un exploit : conquérir le Texas. Il faudra également surveiller la Floride et l'Ohio, "swing states" par excellence, l'Arizona, où la communauté latino-américaine peut jouer le rôle d'arbitre, ou encore la Caroline du Nord, à l'importante population afro-américaine. 

Vous êtes à nouveau en ligne