DIRECT. "Kim Jong-un n'était pas disposé à donner en échange ce que nous voulions", déclare Donald Trump

Le président américain Donald Trump donne une conférence de presse après le sommet de Hanoï (Vietnam), le 28 février 2019.
Le président américain Donald Trump donne une conférence de presse après le sommet de Hanoï (Vietnam), le 28 février 2019. (SAUL LOEB / AFP)

Kim Jong-un et Donald Trump se sont quittés, jeudi 28 février, sans parvenir à un accord lors de leur sommet à Hanoï, au Vietnam.

Un sommet qui s'achève sur une fausse note. Kim Jong-un et Donald Trump se sont quittés, jeudi 28 février, sans parvenir à un accord lors de leur sommet à Hanoï, au Vietnam. Lors d'une conférence de presse, Donald Trump a affirmé qu'il fallait "parfois quitter les négociations".

Un sommet écourté. La rencontre en grandes pompes organisée entre Donald Trump et Kim Jong-un s'est achevée prématurément, avec une avance de deux heures sur le programme. Le sommet n'a pas permis de déboucher sur une déclaration commune.

Aucun accord conclu pour le moment. "Aucun accord n'a été conclu pour le moment, mais leurs équipes respectives ont hâte de se rencontrer" à nouveau, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, dans un communiqué.

Un désaccord sur la levée des sanctions. "La Corée du Nord voulait que les sanctions économiques soient levées totalement, mais nous ne pouvions pas l'accepter tout de suite car Kim Jong-un n'était pas disposé à donner en échange ce que nous voulions", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse qui a suivi la fin du sommet.

 La fin des tests nucléaires nord-coréens ? Devant les journalistes, Donald Trump a assuré que Pyongyang ne reprendrait pas ses tests nucléaires. "Kim Jong-un m'a dit qu'il n'allait pas tester de nouvelles fusées et de nouvelles armes nucléaires", a déclaré le président américain.

Vous êtes à nouveau en ligne