Des vagues de protestations aux USA quand Donald Trump s’attaque au monde du sport

Donald Trump s’en est pris le 22 septembre lors d’un discours en Alabama à un joueur de NFL, le championnat de football américain, qui avait protesté contre les injustices envers les noirs américains.

Football américain et basketball sont avec le baseball les sports les plus populaires des États-Unis. Lorsqu’un joueur de NFL, Colin Kaepernick, a refusé en août 2016 de se lever pendant l’hymne américain, ce dernier, sifflé, avait répondu que "ce pays représente la liberté et la justice pour tous, mais ce n’est pas le cas actuellement."

Pour l'amour du maillot

Donald Trump a déclaré que "quand quelqu’un manque de respect à notre drapeau, dégagez-moi ce fils de pute du terrain" le 22 septembre, en référence au joueur de football américain cité plus haut. Le président américain a ainsi rouvert une brèche et a à nouveau enflammé la communauté noire américaine, notamment dans le milieu du sport où le soutien pour Kaepernick a été massif. Le président de la NFL a dénoncé un "manque de respect" et les basketteurs Stephen Curry et LeBron James sont prêts à boycotter toute invitation à la Maison Blanche, ce dernier qualifiant même le président de "clochard".

Vous êtes à nouveau en ligne