Coronavirus : les États-Unis ferment leurs frontières aux Européens

France 3

Dans la nuit du 11 au 12 mars, Donald Trump a annoncé que les Européens, qu'il accuse d'être la cause de l'arrivée du Covid-19 aux États-Unis, ne sont plus les bienvenus dans le pays.

Ces dernières 24 heures, la prise de conscience de la portée de l'épidémie de Covid-19 a grandi aux États-Unis. À cause d'un joueur testé positif au nouveau coronavirus, le Français Rudy Gobert, le championnat de basket de la NBA a été suspendu. Dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 mars, le président Donald Trump, qui avait un temps minimisé l'importance de la maladie, a annoncé que le pays fermait ses frontières aux Européens. 

"Un virus étranger"

"Les vols en provenance d'Europe qui arriveront jeudi et vendredi seront les derniers avant au moins 30 jours, à l'exception des vols depuis le Royaume-Uni et l'Irlande. Donald Trump l'a annoncé mercredi soir, dans un discours à la nation très musclé, accusant l'Europe d'avoir failli dans la gestion de la crise, parlant d'un virus étranger. (...) Mais c'est déjà trop tard. Il y a déjà plus de 1 400 cas aux États-Unis", explique le correspondant à Washington Loïc de la Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne