Cour suprême : un juge américain est accusé d'agressions sexuelles

France 2

Aux États-Unis, le juge Brett Kavanaugh va répondre jeudi 27 septembre à des accusations d'agressions sexuelles. Choisi par Donald Trump pour accéder à la Cour suprême, il n'a cessé de clamer son innocence, malgré des témoignages inciriminants.

Le juge Brett Kavanaugh, candidat à la Cour suprême américaine de Donald Trump est accusé d'agressions sexuelles. "Je ne suis pas devant vous de gaité de cœur. Je suis terrifiée". Devant les sénateurs, suivie en direct devant toutes les télévisions américaines, Christine Blasey Ford tremble et est émue quand elle livre son témoignage. Depuis jeudi 27 septembre au matin, cette professeure d'université raconte comment elle a été agressée sexuellement quand elle avait 15 ans. "J'ai essayé de crier à l'aide et quand je l'ai fait, Brett a mis sa main sur ma bouche pour m'en empêcher", raconte-t-elle.

Une affaire qui tombe mal pour Donald Trump

Son agresseur présumé avait alors 17 ans et n'est pas devenu n'importe qui : le juge fédéral Brett Kavanaugh. Nommé par Donald Trump ce républicain très conservateur était en passe d'être confirmé par le Sénat comme juge de la Cour suprême. L'un des neuf sages élus à vie qui tranchent les questions les plus fondamentales de la société américaine. Christine Blasey Ford se défend de toute arrière-pensée politique. C'est la première de trois accusatrices à témoigner.

Acculé, le juge a du s'expliquer dans une interview-confession avec son épouse à ses côtés. "Je n'ai jamais agressé sexuellement qui que ce soit", déclare-t-il. Cette affaire intervient au mauvais moment pour Donald Trump. "Nous sommes à un mois des élections périlleuses de mi-mandat", analyse Loïc de la Mornais à Washington (États-Unis).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne