Coronavirus : les Etats-Unis s'isolent

FRANCEINFO

Quand les Etats-Unis sont confrontés à un choc, le pays choisit toujours le repli sur soi. Les étudiants étrangers notamment pourraient en pâtir.

En pleine pandémie de coronavirus, le gouvernement américain ne donnera pas de visa aux étudiants inscrits dans des programmes intégralement en ligne. Les garde-frontières ne les laisseront pas entrer sur le territoire. Ce n’est pas la première fois que les Etats-Unis choisissent l’isolationnisme. En 1924, une loi restreignait les arrivées aux Etats-Unis en autorisant que 2% de chaque groupe ethnique à entrer sur son sol, avec une interdiction totale de l’immigration asiatique.

Des étudiants expulsés ?

Cette loi discriminatoire a donné lieu à des drames comme en 1939 quand le pays a refusé un bateau rempli de personnes juives qui fuyaient le nazisme. Cette loi est restée en vigueur jusqu’en 1965. En 1986, une loi sur l’immigration illégale voit le jour sous Reagan. Il s’agissait de réguler les flux et de punir les patrons qui emploient des travailleurs illégaux. En 1996, une autre loi visait à dissuader en imposant des normes beaucoup plus strictes pour les réfugiés et en augmentant la sécurisation des frontières. Cette loi frappe actuellement les étudiants étrangers, qui ne pourront pas suivre de cours en présentiel, devront rentrer chez eux et pourront faire face à une procédure d’expulsion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne