Corée : les États-Unis comme interlocuteur diplomatique incontournable entre le Nord et le Sud

FRANCE 2

En direct de Washington, le journaliste Arnaud Comte décrit la situation diplomatique entre les États-Unis et la Corée du Sud. Les entraînements communs entre Américains et Coréens du Sud continuent de générer des tensions.

Le président américain s'est satisfait de l'arrêt des tests nucléaires en Corée du Nord. Pour autant, il reste encore beaucoup de sujets qui fâchent entre les deux pays. "Les deux puissances semblent vouloir se tendre la main. Mais attention, préviennent certains diplomates américains, on vit actuellement une partie d'échecs, en prévision notamment de cette fameuse rencontre qui, si elle avait lieu, serait évidemment historique. Kim Jong-un et Donald Trump bougent un peu leurs pions, histoire de montrer leur bonne volonté. Même si, au fond, ils campent sur leur position sur les dossiers stratégiques, notamment sur la présence des 30 000 militaires américains en Corée du Sud", explique le journaliste Arnaud Comte en direct de Washington (États-Unis).

Les États-Unis gardent une base à Séoul

Tous les jours depuis un mois, les troupes américaines et sud-coréennes s'entraînent et font les titres des journaux. Malgré le dégel avec la Corée du Nord, ces exercices de simulation d'attaque grandeur nature ont bien été maintenus cette année. Les troupes américaines sont toujours en alerte dans leur base de Séoul. La menace est toujours là, même si depuis trois mois, la Corée du Nord semble tendre la main au Sud. Verra-t-on un jour les deux Corée s'embrasser ? Quelle que soit la réponse, ce sera avec l'appui des États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne