Corée du Nord : les pays voisins sous tension

FRANCE 2

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, le journaliste Etienne Leenhardt évoque la situation géopolitique autour de la Corée du Nord. 

La Corée du Nord ne peut pas se permettre de vivre en autarcie. Elle peut compter sur un allié de poids, la Chine, qui la soutient à bout de bras et pourrait même la faire plier si elle le voulait. Sur le plateau du journal de 20 Heures de France 2, Etienne Leenhardt analyse la situation après les essais nucléaires initiés par Pyongyang. "Les Chinois préfèrent le risque d'une Corée du Nord dotée de l'arme nucléaire plutôt qu'un dérapage, une guerre qui embraserait la région. La Chine a 1300 kilomètres de frontières en commun avec la Corée du Nord et préfère éviter la présence d'une Corée unifiée soutenue par les États-Unis", analyse le journaliste.

Danger pour les pays voisins

Dans les autres pays voisins, l'opinion publique a tendance à relativiser, tant les crises sont nombreuses et fréquentes.Mais Etienne Leenhardt ajoute : "le problème est la proximité. Séoul n'est qu’à 60 kilomètres de la frontière. En cas d'attaque, ils ne pourront se protéger eux-même et devront compter sur l'aide des Américains. Face à l'avancée du programme nucléaire nord-coréen, les Américains ont temporisé pendant des années. Aujourd'hui, les déclarations de Donald Trump agissent comme un chiffon rouge sur Kim Jong-Un. À la Maison Blanche, personne ne pense qu'une attaque préventive des Etats-Unis soit une option réaliste".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne