COP22: Donald Trump menace-t-il l'accord de Paris ?

France 3

À Marrakech, où se tient la COP22, François Hollande a appelé ce mardi 15 novembre aux respects des engagements américains après l'élection de Donald Trump, climatosceptique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

François Hollande est arrivé ce mardi à Marrakech avec un message fort. Un message que tous les participants à la COP22 ont envie d'envoyer outre-Atlantique. "Les États-Unis, première puissance économique mondiale, 2e émetteur mondial de gaz à effet de serre, doivent respecter les engagements qui ont été pris", a déclaré le président de la République.

Donald Trump, ce climatosceptique

Durant sa campagne, Donald Trump, climatosceptique, a été très clair : il veut défendre les énergies fossiles de son pays et il est contre toute contribution écologique. Son élection a donc été fraîchement accueillie la semaine dernière à la COP22 : personne ne peut prédire la position sur l'environnement de la nouvelle administration en janvier prochain. L'actuel délégué américain n'en sait rien lui-même. Chacun espère une hypothétique volte-face du président élu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne