Climat : Trump contre les Américains et le reste du monde

France 2

Le sommet sur le climat vient de débuter à Bonn (Allemagne). 196 pays participent à ce rendez-vous avec l'espoir de concrétiser les engagements passés à Paris en 2015.

Alors que 196 délégations sont réunies pour discuter de la mise en oeuvre de l'accord de Paris sur le climat, les discussions sont polluées par l'attitude des États-Unis. Depuis l'élection de Donald Trump, climato-sceptique assumé et grand défenseur des énergies fossiles, le pays, deuxième pollueur du monde, pourrait demander à se retirer de l'accord qui prévoit de limiter le réchauffement climatique à deux degrés Celsius maximum.

Décision américaine fin mai

Mais le président doit compter sur la pression de grandes villes américaines bien décidées à maintenir l'accord soutenu par une opinion publique qui manifestait il y a encore une semaine. La Chine, premier pays émetteur de gaz à effet de serre particulièrement touché par la pollution, a réaffirmé son engagement aux côtés de 143 autres pays qui ont déjà ratifié l'accord de Paris. Ils représentent 83% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Donald Trump devrait donner sa décision au plus tard à l'occasion du G7 prévu fin mai en Italie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne