Capitalisme : “Soit on agrandit le gâteau, soit on prend la part la plus grande”, estime Stiglitz

Franceinfo

Pour Joseph Stiglitz, économiste et prix Nobel d’économie en 2001, la politique économique de Donald Trump est la preuve d’un capitalisme débridé.

Interrogé par Patricia Loison, présentatrice du 23H de franceinfo, Joseph Stiglitz ne mâche pas ses mots. Auteur de l’ouvrage "Peuple, pouvoir et profits”, le Prix Nobel d’économie en 2001 estime que Donald Trump incarne parfaitement le “capitalisme victime de ses excès”. “J’explique dans mon livre qu’il y a deux manières de créer de la richesse : soit agrandir le gâteau, soit exploiter les autres pour s’octroyer la part la plus grande”, commence Joseph Stiglitz.

Joseph Stiglitz : “Trump a profité de l’exploitation des autres”

Donald Trump a fait fortune via l’immobilier, en tirant profit de l’exploitation des autres, du blanchiment d’argent, des casinos”, estime sans ambages l’économiste, qui affirme que ce type d’investissement “va à l’encontre de la vraie innovation, de la vraie création de richesse, de la science, du profit pour tous”. Avant de conclure, impitoyable : “Donald Trump incarne le contraire de tout cela”.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne