Brett Kavanaugh à la Cour suprême : une victoire pour Trump

France 3

Jusqu'au bout, des mobilisations ont eu lieu dans les rues de Washington (États-Unis), mais rien n'y a fait : Brett Kavanaugh a été adoubé par le Sénat américain malgré les accusations d'agressions sexuelles qui pesaient sur lui. C'est une victoire pour Donald Trump.

Il a prêté serment samedi 6 octobre, une main sur la Bible : Brett Kavanaugh est désormais juge à la Cour suprême. En meeting électoral dans le Kansas (États-Unis), le président Donald Trump jubile et salue une formidable victoire : "je me tiens devant vous après une formidable victoire pour notre nation, notre peuple et pour notre bien-aimée Constitution". Sa nomination est une bonne nouvelle pour les candidats républicains, à quelques semaines des élections de mi-mandat qui s'annoncent difficiles pour le camp conservateur. Depuis quelques mois, le candidat était dans la tourmente, accusé d'agressions sexuelles dans sa jeunesse. Des accusations qu'il a toujours niées.

Déception côté démocrate

Pour les démocrates féministes ou les défenseurs des droits des homosexuels, c'est la déception. À Washington (États-Unis), des centaines de manifestants, dont de nombreuses femmes, ont envahi les marches du Capitole pour exprimer leur colère. "J'avais beaucoup d'espoirs, je n'arrive pas à croire que le Sénat nous laisse tomber de cette façon", déclare l'une des manifestantes. Pour cette autre manifestante, "ils s'en fichent, ils ont d'autres motivations que la vérité". Avec une Cour suprême dominée par des juges conservateurs, le droit à l'avortement lui-même est menacé.

Vous êtes à nouveau en ligne