Avec Donald Trump, l'Iran espérait "enfin un retrait américain" du Moyen-Orient, selon Luc de Barochez

franceinfo

Luc de Barochez, journaliste au "Point" et observateur avisé de la politique étrangère, est l'invité du JT du soir de franceinfo mercredi 8 janvier.

Pour le journaliste du Point, Luc de Barochez, c'est l'Iran qui pousse à l'affrontement depuis des mois. "On est depuis des mois dans une logique d'escalade nourrie par l'Iran qui a pour objectif de bouter les Etats-Unis hors du Moyen-Orient. Les Iraniens considèrent qu'ils sont encerclés par l'armée américaine et ils ont eu l'impression, qu'avec Donald Trump, ils pouvaient espérer enfin un retrait américain", explique Luc de Barochez mercredi 8 janvier.

Et de continuer : "Ils ont voulu pousser leur avantage. Ils ont mené des actions militaires, abattu un drone américain, araisonné des navires commerciaux dans le Golfe persique, attaqué des installations pétrolières en Arabie saoudite, et les Etats-Unis n'ont pas réagi. Mais ils ont été trop loin en tuant un Américain en décembre. Donald Trump se devait de réagir et l'a fait. Il a rétabli une certaine dissuasion".

Trump ne veut pas la guerre

Après l'intervention apaisée mercredi soir de Donald Trump, la guerre s'éloigne-t-elle ? "Oui, on est dans une mise en scène. La riposte iranienne n'a fait aucune victime. On est maintenant dans une phase d'apaisement. Il faut voir comment les Iraniens vont continuer à maintenir le calme", indique le journaliste du Point. Outre-Atlantique, "Donald Trump veut être réélu et les Américains ne veulent plus de guerre sans fin au Moyen-Orient. De son côté, on ne doit pas attendre de provocations", conclut Luc de Barochez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne