Attaques en Arabie saoudite: Trump laisse planer la menace d'une riposte

France 2

"Je peux vous dire que c'était une très grosse attaque et notre pays pourrait très facilement y répondre par une attaque beaucoup plus grosse", a lancé Donald Trump après l’attaque d’installations pétrolière en Arabie saoudite.

Samedi 14 septembre, des tirs contre des installations pétrolières en Arabie saoudite ont entrainé la réduction de moitié de la production de pétrole du premier exportateur mondial. Le président américain laisse planer le doute concernant de possibles représailles. "Je peux vous dire que c'était une très grosse attaque et notre pays pourrait très facilement y répondre par une attaque beaucoup plus grosse. Mais nous allons d'abord trouver avec certitude qui est responsable", a prévenu Donald Trump.

Eviter une guerre 

Dimanche 15 septembre, le président américain se disait prêt à riposter. Le lendemain, Donald Trump assurait vouloir éviter une guerre avec l'Iran. Washington veut avoir la certitude de la culpabilité de Téhéran. De son côté, l'Iran nie toute implication. Le risque d'escalade inquiète l'Otan. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne