Afghanistan : le revirement de Donald Trump

France 2

Donald Trump fait une nouvelle fois volte-face cette fois sur l'Afghanistan. Contrairement à ses engagements de campagne, le président américain vient d'annoncer le renforcement des troupes américaines à Kaboul.

Lui-même doutait de la stratégie à employer. Lundi 21 août il est apparu bien décidé. Entouré d'uniformes, Donald Trump décide de maintenir et même de renforcer la présence américaine en Afghanistan. "Mon opinion à l'origine était de se retirer de l'Afghanistan. D'habitude, j'aime bien suivre mon instinct. Mais prendre des décisions quand on est derrière le bureau ovale, c'est différent", déclare le président américain. Désormais, le chef des armées veut jouer l'effet de surprise. Pas question de révéler le calendrier. Et le nombre d'hommes supplémentaires déployés, on parle de 5 000 militaires en plus des 8 500 déjà sur le terrain.

La même stratégie que ses prédécesseurs

Le conflit avait été engagé par George W. Bush suite aux attentats du 11 septembre 2001. Mais 16 ans plus tard, les talibans menacent plus que jamais le gouvernement en place, allié des États-Unis. La stratégie de Donald Trump est en réalité la même que celle de ses prédécesseurs, réduire l'influence des talibans d'Al-Qaïda ou de l'État islamique. Donald Trump se réserve le droit de revenir une nouvelle fois sur cette décision en cas d'enlisement. Il faut dire qu'une déroute militaire serait du plus mauvais effet pour sa présidence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne