Affaire Khashoggi : l’Arabie saoudite donne sa version des faits

France 3

Le journaliste saoudien aurait été tué lors d’une bagarre dans l’enceinte du consulat saoudien à Istanbul (Turquie), selon les autorités saoudiennes.

Le journaliste Jamal Khashoggi est entré le 2 octobre dernier dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, en Turquie, sans en ressortir vivant. Les autorités saoudiennes, par leur média officiel, ont admis dans la soirée du vendredi 19 octobre que le journaliste était mort au cours d’une rixe dans les locaux du consulat. Dans la soirée du 20 octobre, Donald Trump a dit ne pas être satisfait de la réponse des Saoudiens et n’exclut finalement pas des sanctions.

La communauté internationale demande des explications

La chancelière allemande, Angela Merkel, a aussi réclamé une clarification dans cette affaire. "Ces terribles évènements n’ont pas encore été éclaircis et nous demandons, bien sûr, une explication", a-t-elle déclaré. Une position partagée par la France. "Nous demandons une enquête exhaustive et diligente pour établir l’ensemble des responsabilités", a fait savoir le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Deux proches du prince héritier, Mohammed ben Salmane, ont été limogés et 18 suspects arrêtés, mais les ONG veulent maintenir la pression sur l'Arabie saoudite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne