A l'âge de 7 mois, le plus jeune "maire" des Etats-Unis est contre l'avortement

Au Texas (Etats-Unis), un bébé de sept mois a été nommé maire honorifique de sa commune en décembre 2019.
Au Texas (Etats-Unis), un bébé de sept mois a été nommé maire honorifique de sa commune en décembre 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Les parents de ce bébé, désigné maire honorifique d'un minuscule hameau de Whitehall, au Texas, ont acquis son titre aux enchères en décembre. 

A 7 mois, le petit Charlie McMillan n'est pas un édile comme les autres : il pourrait devenir un symbole de la lutte chrétienne anti-avortement. Le nourrisson joufflu a été élu en octobre maire honorifique d'un minuscule hameau (30 habitants) du Texas sur un slogan audacieux : "Rendre l'Amérique plus gentille". Un clin d'œil au président Donald Trump, qui promet de rendre sa grandeur au pays ("Make America Great Again").  

Les parents du bébé ont acquis ce titre de maire aux enchères en décembre. Le titre est uniquement honorifique, puisque Whitehall dépend administrativement de la localité voisine. Adopté à la naissance auprès d'une femme qui voulait initialement mettre un terme à une grossesse non désirée, "Mayor Charlie" et ses parents comptent peser dans le débat sur l'avortement, une question qui ne cesse de déchirer les Américains.

Cette femme "a fait le choix courageux de la vie", estime Nancy Jane McMillan. Dans son ranch situé à une heure de Houston, elle raconte que ce titre de maire honorifique, acquis aux enchères en octobre lors de la levée de fonds annuelle des pompiers de Whitehall, au Texas, était au départ "une plaisanterie". Le hameau étant rattaché à la commune voisine, il n'a aucune organisation politique propre. Le nourrisson n'aura donc pas à remplir de réelle fonction municipale.

Vous êtes à nouveau en ligne