Etats-Unis : Hollande et Trump se sont entretenus et partagent "la volonté de travailler en commun"

Aux Etats-Unis, des manifestants ont à nouveau défilé, jeudi soir, pour protester contre l'élection du nouveau président américain. Ils étaient cependant moins nombreux que le jour précédent.

Ils se sont parlés. Le président de la République, François Hollande, et le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, ont échangé, vendredi 11 novembre, par téléphone, pendant "environ 7-8 minutes". Ils partagent "la volonté de travailler en commun", notamment sur "la lutte contre le terrorisme, l'Ukraine, la Syrie, l'Irak et l'accord de Paris", indique l'Elysée.

  Nouvelles manifestations. Dans leur grande majorité, ces manifestations, qui ont été moins suivies que mercredi, se sont déroulées de manière pacifique et disciplinée. Sur la côte Est, il y a eu des rassemblements à Washington, à Baltimore, à Philadelphie et à New York tandis que, sur la côte Ouest, les manifestants se sont réunis à Los Angeles, à San Francisco, à Oakland et à Portland.

Obama et Trump entament la transition. Donald Trump et Barack Obama se sont entretenus pendant une heure et demie à la Maison Blanche, jeudi. "Nous avons vraiment abordé beaucoup d'aspects, certains formidables, d'autres difficiles", a déclaré Donald Trump, s'adressant à la presse à l'issue de l'entretien. De son côté, Barack Obama a promis de faire tout son possible pour faciliter la passation de pouvoir, le 20 janvier.

Premiers contacts diplomatiques. Donald Trump a déjà téléphoné à plusieurs dirigeants mondiaux. Il a invité la Britannique Theresa May à lui rendre visite "aussi vite que possible" et une rencontre avec le chef du gouvernement japonais Shinzo Abe est envisagée la semaine prochaine.