Présidentielle américaine

Donald Trump lors de sa déclaration devant la presse à la Maison Blanche (Washington), le 5 août 2019, après les tueries dans le Texas et l\'Ohio. 

Fusillades aux États-Unis : Donald Trump évite la question d'une régulation des armes à feu

Des messages et des fleurs ont été déposés devant le centre commercial d\'El Paso (Texas), où vingt personnes ont été tuées, le 4 août 2019. 

États-Unis : qui sont les suprémacistes blancs ?

Donald Trump et Xi Jinping lors du G20 à Osaka (Japon), le 29 juin 2019.

La Chine suspend l'achat de produits agricoles américains

Vladimir Poutine lors de la réunion du Conseil de sécurité à la résidence Novo-Ogaryovo (Russie), le 5 août 2019. 

Désarmement : Vladimir Poutine appelle Washington à "un dialogue sérieux" pour "éviter le chaos"

Donald Trump lors de sa déclaration devant la presse à la Maison Blanche (Washington), le 5 août 2019, après les tueries dans le Texas et l\'Ohio. 

Après les tueries au Texas et dans l'Ohio, Donald Trump condamne pour la première fois le suprémacisme blanc

Des Américains se reccueillent près du lieu de la fusillade d\'El Paso, dimanche 4 août. 

États-Unis : après les fusillades, l'émotion de la population

Beto O\'Rourke, à El Paso (Texas, Etats-Unis), le 4 août 2019. 

Fusillade d'El Paso : le candidat à la primaire démocrate Beto O'Rourke met directement en cause Donald Trump

Des habitants viennent déposer des bougies après la fusillade survenue à El Paso (Texas), le 3 août 2019.

États-Unis : forte émotion après les fusillades

Une vingtaine de suprémacistes blancs se sont rassemblés à Washington, le 12 août 2018, un an après les incidents meurtriers de Charlottesville. 

États-Unis : la menace des suprémacistes blancs

Cette image de vidéosurveillance obtenue par la chaîne d\'informations KTSM 9 montre le tireur, âgé de 21 ans, alors qu\'il entrait dans le magasin Cielo Vista Walmart d\'El Paso, le 3 août 2019.

États-Unis : les deux auteurs des fusillades identifiés

Le président américain, Donald Trump, le 19 juillet 2019 à Washington.

Fusillades aux États-Unis : armes politiques ?

Des habitants viennent déposer des bougies après la fusillade survenue à El Paso (Texas), le 3 août 2019.

États-Unis : des tueries en série

Un homme à Dayton dans l\'Ohio après la fusillade qui a tué neuf personnes. 

Fusillades aux États-Unis : "Il y a un problème de haine qui est aggravé par la possibilité de porter et d’utiliser les armes"

Cette image de vidéosurveillance obtenue par la chaîne d\'informations KTSM 9 montre le tireur, âgé de 21 ans, alors qu\'il entrait dans le magasin Cielo Vista Walmart d\'El Paso, le 3 août 2019.

États-Unis : 20 personnes tuées dans une fusillade à El Paso

Cette image de vidéosurveillance obtenue par la chaîne d\'informations KTSM 9 montre le tireur, âgé de 21 ans, alors qu\'il entrait dans le magasin Cielo Vista Walmart d\'El Paso, le 3 août 2019.

Fusillade à El Paso : un acte contre "l'invasion hispanique du Texas"

Des habitants viennent déposer des bougies après la fusillade survenue à El Paso (Texas), le 3 août 2019.

Fusillades aux États-Unis : les opposants à Donald Trump l'accusent d'attiser la haine

Photo Hebdo : de la dengue au Bangladesh, aux cracheurs de feu palestiniens

Photo Hebdo : de la dengue au Bangladesh, aux cracheurs de feu palestiniens

Donald Trump et Vladimir Poutine, le 7 juillet 2017 au G20, en Allemagne.

Nucléaire : le retrait des Américains du traité FNI sonne "le retour d'une menace sur les États européens"

Une image diffusée par la chaîne de télévision officielle nord-coréenne KCTV, le 1er août 2019, montrant le leader du pays, Kim Jong-un, assistant au lancement d\'un missile ballistique depuis un endroit inconnu, le 31 juillet.

La Corée du Nord effectue son troisième tir de projectiles, mais ça ne pose "pas de problème" pour Donald Trump

Vladimir Poutine et Donald Trump lors du sommet de la coopération économique pour l\'Asie-Pacifique (APEC), à Da Nang (Vietnam), le 11 novembre 2017. 

Les Etats-Unis sortent du traité de désarmement nucléaire FNI signé pendant la guerre froide

Donald Trump à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis), le 30 juillet 2019. 

Guerre commerciale entre la Chine et l'Amérique : l'annonce surprise de Donald Trump

Donald Trump et Xi Jinping lors de leur sommet bilatéral en marge du G20, à Osaka, le 29 juin 2019

Guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine : toutes les importations chinoises seront bientôt taxées par Washington

Joe Biden (à gauche) et Kamala Harris (à droite) lors du second volet du deuxième débat de la primaire démocrate, le 31 juillet 2019. 

États-Unis : la bataille des primaires démocrates est lancée

Des navires circulent dans le détroit d\'Ormuz, entre les côtes d\'Oman et de l\'Iran, un des principaux points de passages de pétroliers au monde, le 21 juillet 2018. (Photo d\'illustration)

L'Iran affirme avoir "confisqué" un pétrolier britannique dans le détroit d'Ormuz, un autre navire saisi puis relâché

Le président américain Donald Trump s\'adresse à la presse, à Washington, la capitale fédérale des Etats-Unis, le 5 juillet 2019.

Entre l'Iran et les États-Unis, la guerre des nerfs se poursuit

Joe Biden (à gauche) et Kamala Harris (à droite) lors du second volet du deuxième débat de la primaire démocrate, le 31 juillet 2019. 

Etats-Unis : Joe Biden a appelé Kamala Harris "petite" au débat des démocrates... et ce n'est pas passé

Les candidats à la primaire démocrate Bernie Sanders et Elizabeth Warren, le 30 juillet 2019, à Detroit (Michigan).

États-Unis : 20 candidats pour l'investiture démocrate

L\'ancien président américain Ronald Reagan à la Maison Blanche (Washington) le 21 janvier 1988. 

"Ces singes des pays africains" : des remarques racistes de Ronald Reagan refont surface

Des enfants américains et mexicains jouent sur les balançoires installées le 28 juillet à la frontière américano-mexicaine

États-Unis : des balançoires à travers le mur de séparation avec le Mexique

Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale lors de l\'annonce de la baisse des taux d\'intéret, le 31 juillet à Washington DC.

La Banque centrale américaine baisse ses taux directeurs d'un quart de point, une première depuis 2008

17071727374757677787980261

Vous êtes à nouveau en ligne