Racisme : quand les grandes marques jouent de leur influence

France 2

Depuis le début du mouvement né à la suite de la mort de George Floyd, aux États-Unis, plusieurs marques se sont engagées contre le racisme.

La nouvelle a surpris. La marque de produits cosmétiques française l'Oréal a annoncé samedi 27 juin qu'elle allait cesser d'utiliser certains termes jugés racistes. "Le groupe l'Oréal a décidé de retirer les mots blanc/blanchissant, clair et éclaircissant de tous les produits destinés à uniformiser la peau", a ainsi fait savoir l'entreprise. Une décision marketing jugée démagogique par certains, qui appellent au boycott.

Coca-Cola pousse Facebook à réguler les propos haineux

Pour autant, cette décision fait partie d'un mouvement lancé aux États-Unis, dans le sillage des manifestations contre le racisme déclenchées par la mort de George Floyd lors d'une intervention policière. Ainsi, les groupes alimentaires Coca-Cola et Unilever ont suspendu leur budget publicitaire sur plusieurs réseaux sociaux afin de les pousser à agir contre les propos haineux. Déjà un résultat : Facebook a annoncé renforcer cette lutte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne