EN IMAGES. Toronto, Londres, Berlin... Les manifestations antiracistes se multiplient dans le monde après la mort de George Floyd

Si la colère ne retombe pas aux Etats-Unis après la mort de cet Afro-Américain tué par un policier blanc, elle se répand désormais dans le monde.

Indignation mondiale. Alors que les manifestations et émeutes s'enchaînent aux Etats-Unis après la mort de George Floyd, Noir américain tué pendant une interpellation par un policier blanc, la colère s'est propagée dans le monde. Dans le viseur de ces manifestants : les violences policières et le racisme. A Montréal, des milliers de personnes ont défilé, dimanche 31 mai, mais la manifestation a dégénéré en affrontements et en pillages au centre-ville dans la soirée.

>>Mort de George Floyd : "en colère", Michael Jordan dénonce le "racisme enraciné" aux Etats-Unis. Suivez notre direct. 

En Europe, des centaines de personnes ont manifesté à Londres, le même jour, pour protester contre la mort de cet Afro-américain de 46 ans. Les mêmes pancartes ont également été vues à Berlin et jusqu'à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Les manifestants se sont rassemblés devant le consulat des Etats-Unis, scandant des slogans comme "Black lives matter" ("la vie des Noirs compte") ou "No justice, no peace" ("pas de justice, pas de paix").

111
Des manifestants protestent devant les locaux de la police de Toronto (Canada) après la mort de George Floyd aux Etats-Unis, le 30 mai 2020. CARLOS OSORIO / REUTERS
211
"Arrêtez de nous tuer", peut-on lire sur une des pancartes brandies par les manifestants face à la police de Toronto (Canada), le 30 mai 2020.  CARLOS OSORIO / REUTERS
311
A Montréal, une femme tient une pancarte avec le visage de George Floyd accompagné du slogan "Black lives matter" ("La vie des Noirs compte"), le 31 mai 2020.  ERIC THOMAS / AFP
411
Des manifestants observent une minute de silence, un genou à terre, en hommage à George Floyd, à Montréal, le 31 mai 2020.  ERIC THOMAS / AFP
511
A Londres, sur la place de Trafalgar, des manifestants tiennent une pancarte sur laquelle il est écrit "le silence des blancs coûte des vies noires", le 31 mai 2020.  JOHN SIBLEY / REUTERS
611
Sur la place de Trafalgar, à Londres, les manifestants demandent "justice" pour George Floyd et s'agenouillent pour protester contre sa mort, le 31 mai 2020.  JOHN SIBLEY / REUTERS
711
Un homme agenouillé brandit son poing en tournant le dos à la police britannique près de l'ambadasse américaine à Londres, le 31 mai 2020.  JOHN SIBLEY / REUTERS
811
Des manifestants protestent contre la mort de George Floyd à Berlin, le 30 mai 2020.  CHRISTIAN MANG / REUTERS
911
Une femme s'exprime dans un megaphone avec un tee-shirt sur lequel il est écrit "laissez-nous respirer" lors d'une manifestation en hommage à George Floyd, au pied de la Porte de Brandebourg, à Berlin, le 31 mai 2020.  CHRISTIAN MANG / REUTERS
1011
Quelque 4 000 personnes ont manifesté à Auckland (Nouvelle-Zélande), le 1er juin 2020. Sur l'une des pancartes, on peut lire : "Nous n'essayons pas de commencer une guerre raciale, nous essayons d'en terminer une."  MICHAEL BRADLEY / AFP
1111
Des jeunes s'agenouillent et brandissent le poing lors d'une manifestation à Auckland (Nouvelle-Zélande), le 1er juin 2020.  MICHAEL BRADLEY / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne