États-Unis : décès d'un deuxième enfant migrant

FRANCE 3

Un enfant de 8 ans, détenu par les gardes-frontières aux États-Unis, est mort mardi 25 décembre dans un hôpital au Nouveau-Mexique. Une autre enfant guatémaltèque est décédée début décembre, elle aussi après son arrestation. Une enquête est ouverte.

Dans un hôpital au Nouveau-Mexique (États-Unis), à plus de 3 000 km du Guatemala, un enfant de 8 ans a perdu la vie, mardi 25 décembre. Un drame survenu la nuit de Noël dans des conditions encore obscures. Ce décès a suscité une vive émotion aux États-Unis. "On va faire tout notre possible pour aider la famille. J'ai contacté les gardes-frontières pour comprendre ce qu'il s'est passé", explique Beto O'Rourke, membre du Parti démocrate. Originaire du Guatemala, le garçon de 8 ans était détenu depuis une semaine pour avoir tenté de rejoindre les États-Unis avec son père.

Des examens médicaux obligatoires pour les enfants migrants

Admis à l'hôpital pour un simple rhume, il est renvoyé en détention avec des médicaments. Brusquement, son état s'aggrave. Au même moment, au Guatemala, la petite Jacqueline Caal était inhumée dans son village. La fillette de 7 ans, elle aussi migrante, avait perdu la vie dans des conditions similaires, le 8 décembre dernier. La polémique enfle aux États-Unis où des milliers d'enfants migrants sont détenus dans des lieux surpeuplés. À la suite de ces drames, les autorités américaines ont annoncé des examens médicaux obligatoires pour tous les enfants migrants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne