"On va mettre Trump dehors" : dans la banlieue d'Orlando, en Floride, les démocrates y croient

Le candidat démocrate de Floride Andrew Gillum, en campagne à Orlando, le 31 août 2018.
Le candidat démocrate de Floride Andrew Gillum, en campagne à Orlando, le 31 août 2018. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les bénévoles du candidat démocrate tentent de convaincre les habitants d'aller voter, mardi, pour espérer renverser cet Etat américain traditionnellement républicain.

La Floride est un des Etats les plus scrutés des élections de mi-mandat, aux États-Unis. C'est le troisième Etat le plus peuplé du pays, avec 21 millions d'habitants, et c'est aussi celui où se concentrent nombre des enjeux décisifs de la politique américaine : contrôle des armes, dans cet Etat marqué par les tueries du lycée de Parkland, ou du Pulse à Orlando, il y a deux ans, vote latino, immigration, droits des Noirs...

L'Etat de Floride est sous domination républicaine depuis plus de vingt ans, mais qui pourrait peut-être basculer : le démocrate Andrew Gillum cherche à devenir le premier gouverneur noir de Floride. Maison par maison, les bénévoles de son équipe de campagne s'assurent que tout le monde ira bien voter : "Amenez vos amis, vos proches, faites en sorte de motiver plein de gens pour aller voter", s'exclame ce militant à l'adresse d'une vieille dame. "Oui, je vais aller voter et on va mettre Trump dehors !"

Les gens vivent toujours de la même façon, la baisse des impôts, pour nous, ça n'a servi à rien.Coy Jonesà franceinfo

Dans cette banlieue d'Orlando, Pine Hills, les préfabriqués sont défraîchis en bord de voie rapide, il n'y a pas d'infrastructures, pas de services publics et pas un Blanc dans les rues. Coy Jones, elle, ne supporte pas d'entendre que l'économie américaine va mieux. "On vit toujours avec des salaires minimum de moins de dix dollars l'heure, les loyers sont super élevés, tu n'y arrives pas, entre le loyer, les enfants, les soins de santé, la voiture... C'est dingue."

Grâce au vote anticipé, qui permet de voter par courrier ou dans les bureaux de vote sur plusieurs jours avant l'élection, quatre millions de personnes ont déjà voté en Floride.

Vous êtes à nouveau en ligne