Midterms : "Cette élection accouche à la fois d'un éléphant et d'un âne"

Éric Fottorino, directeur de la publication du \"1\" et cofondateur du magazine \"America\", le mercredi 7 novembre 2018.
Éric Fottorino, directeur de la publication du "1" et cofondateur du magazine "America", le mercredi 7 novembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

Éric Fottorino, directeur de la publication du "1", ne voit pas ce qui pourrait empêcher Donald Trump de présenter sa candidature à la présidentielle de 2020, après les résultats des élections de mi-mandat aux États-Unis.

Aux États-Unis, les midterms ont vu les démocrates s'emparer de la Chambre des représentants, mercredi 7 novembre, tandis que les républicains ont renforcé leur contrôle du Sénat. Éric Fottorino, directeur de la publication du 1 et cofondateur du magazine America, spécialiste des Etats-Unis, y voit aussi un résultat de bon augure pour Donald Trump.

franceinfo : Donald Trump a-t-il gagné ?

Éric Fottorino : On a l'impression que cette élection accouche à la fois d'un éléphant et d'un âne. Cela ressemble un peu à tout ce qu'on dit depuis deux ans avec Trump sur les faits alternatifs. Tout le monde peut dire quelque chose qui le conforte. Les démocrates peuvent dire : "Regardez, on a pris la Chambre des représentants, on va pouvoir nuire à Donald Trump, faire en sorte que certaines de ses réformes ne puissent pas aboutir." Donald Trump, quant à lui, peut dire : "Moi aussi j'ai gagné."

Existe-t-il encore des obstacles qui pourraient empêcher Donald Trump de présenter sa candidature à la présidentielle de 2020 ?

En tous cas je ne vois pas ce qui peut l'entraver. On ne peut plus croire à sa destitution. Et puis quand même, ce qui est important c'est qu'il avait eu une chute de popularité très forte. Il a fait campagne. Et finalement les résultats sont là, il est remonté. Comme il a cristallisé ce scrutin sur sa personne, force est de constater qu'il en ressort renforcé à titre personnel pour sa trajectoire vers 2020.

Va-t-il mettre de l'eau dans son vin ou faire du Donald Trump jusqu'au bout ?

Il y a bien sûr le résultat du vote et la logique des institutions. Mais Trump, c'est Trump. C'est une inquiétude. Va-t-il être capable d'apaiser cette société ? Il joue sur les peurs. Son rôle institutionnel devrait être de réunir l'Amérique, mais son caractère indique qu'il fera le contraire puisque depuis le début, plus il clive, plus il gagne.

Vous êtes à nouveau en ligne