Etats-Unis : la démocrate Nancy Pelosi retrouve la présidence de la Chambre des représentants

La démocrate Nancy Pelosi prête serment alors qu\'elle est élue présidente de la Chambre des représentants, le 3 janvier 2019, à Washington.
La démocrate Nancy Pelosi prête serment alors qu'elle est élue présidente de la Chambre des représentants, le 3 janvier 2019, à Washington. (SAUL LOEB / AFP)

Elle avait déjà occupé ce poste entre 2007 et 2011.

"Nous ne nous faisons pas d'illusions, notre travail ne sera pas facile", a-t-elle déclaré à l'issue de son élection. La démocrate Nancy Pelosi a été élue jeudi 3 janvier à la présidence de la Chambre des représentants du nouveau Congrès des Etats-Unis issu des élections de mi-mandat de novembre dernier, un poste qu'elle a déjà occupé entre 2007 et 2011.

A 78 ans, cette figure de la vie politique américaine qui siège sans discontinuer à la Chambre depuis 1987, a réuni 220 voix. Le candidat des républicains, Kevin McCarthy, en a obtenues 192.

En première ligne face à Donald Trump

En retrouvant ce poste, l'élue de San Francisco apparaît en première ligne pour conduire l'opposition au président Donald Trump, dont le Parti républicain a renforcé son contrôle sur le Sénat mais perdu la majorité à la Chambre des représentants. Pour les deux années à venir, les démocrates y détiennent 235 sièges contre 199 pour les républicains. Le 435e siège, représentant de Caroline du Nord, fait toujours l'objet de recours post-électoraux.

La nouvelle majorité démocrate de la chambre basse pourra mener des enquêtes en profondeur sur l'administration Trump et tentera vraisemblablement d'obtenir la publication des dernières déclarations fiscales du président.

Vous êtes à nouveau en ligne