Les sanctions douanières américaines contre les produits européens entrent en vigueur, l'UE promet des représailles

Donald Trump, le 18 octobre 2019, à Washington DC. 
Donald Trump, le 18 octobre 2019, à Washington DC.  (MICHAEL REYNOLDS / AFP)

Les vins européens seront désormais exportés aux Etats-Unis avec une taxe de 25%.

Les sanctions douanières imposées par les Etats-Unis aux produits européens sont entrées en vigueur vendredi 18 octobre, ce qui a provoqué le courroux de Bruxelles qui promet de riposter à la première occasion. Cette hausse des droits de douane américains s'élève à 7,5 milliards de dollars, selon les projections. "Regrettant" cette décision, la commissaire européenne au commerce Cecilia Malmström a estimé que l'Union européenne n'avait "pas d'autre choix" que d'exercer des représailles.

Le vin français et les avions Airbus dans le viseur

L'UE devrait en effet à son tour être autorisée l'an prochain par l'Organisation mondiale du commerce à imposer des sanctions douanières contre les Etats-Unis. "L'imposition réciproque de sanctions douanières ne sert les intérêts à long terme de personne", a cependant regretté Cecilia Malmström dans un communiqué. 

Elle provoquera des dommages très importants dans la production aéronautique aux États-Unis et dans l'Union européenne et entraînera des dégâts collatéraux dans de nombreux autres secteurs déjà touchés par les tensions commerciales actuelles.Cecilia Malmströmcommissaire européenne au commerce

Ces sanctions douanières visent notamment les avions du constructeur Airbus. Fabriqués essentiellement dans les usines du Royaume-Uni, de la France, d'Espagne et d'Allemagne, ils coûteront dorénavant 10% de plus quand ils seront importés aux Etats-Unis. Les vins européens sont également dans le collimateur de Donald Trump, avec une taxe de 25%.

Vous êtes à nouveau en ligne